lundi 22 mai 2017

Sherlock

Aloha !



Je ne lis pas beaucoup de mangas (en fait pas du tout, je n'en ai lu qu'un quand j'étais au collège ...) mais aujourd'hui je vous parle d'un manga. Mais pas n'importe quel manga, de Sherlock - A Study in Pink.

Ce qui me permet de vous parler de la série (parfaite, en mon humble et tout à fait objectif avis ... ;-) ). 

Revenons d'abord au manga, comme vous pouvez le voir sur l'illustration, les personnages ont les traits des acteurs de la série (Benedict Cumberbatch et Martin Freeman, Sherlock et Watson, entre autres), par Steven Moffat, Mark Gatiss - les créateurs de la série télé- et Jay.

Le manga reprend l'épisode de la série, et c'est hyper bien fait. 


Dans cet opus, on découvre Watson, qui a fait la guerre et en subit les souvenirs qui le hantent, cherche un endroit où vivre, il tombe sur un vieil ami qui lui présente Sherlock Holmes, un curieux individu qui semble tout savoir sur lui sans que Watson n'ait même ouvert la bouche. S'ensuivra une étrange amitié entre ces deux là. On va suivre Sherlock, appelé par la police empêtrée dans une affaire de supposés suicides. Sherlock est présenté dans la série comme un "high-functionning sociopath". C'est par cette série de morts à la suite que commence l'aventure Sherlock et Watson, suicides ou meurtres ?

 La série 




Je suis au départ une grande amatrice de Sherlock Holmes. Et je trouve la série tellement bien faite. Tout est bien ficelé et le jeu d'acteurs est on ne peut mieux. 

La série compte à ce jour 4 saisons et 13 épisodes. Son seul défaut est qu'il faille attendre une éternité entre chaque épisode et saison. Mais, une excuse de plus pour se revisionner les épisodes (non pas que j'ai besoin d'une excuse ...). 

C'est une série britannique créée par Mark Gatiss (qui joue Mycroft Holmes) et Steven Moffat depuis 2010 et est basée sur l’œuvre de Sir Arthur Conan Doyle. 

C'est une série policière dramatique mais avec beaucoup d'humour à l'anglaise, qui se déroule à Londres pour la majeure partie, donc avec un superbe fond. Et je vous ai déjà dit que les acteurs étaient géniaux ?












Je ne vous en raconte pas trop car je pense que dans cette série le suspens est de mise. On apprécie encore plus quand on ne sait pas totalement ce qu'il va se passer. 

Elle peut être complexe car Sherlock pratique la science de la déduction, et moi qui ait déjà regardé chaque épisode plusieurs fois, on en découvre un peu plus à chaque visionnage, des détails auxquels on n'avaient pas prêtés attention la première fois. 

J'espère que je vous aurais convaincu de regarder si ce n'est pas déjà fait :-).

vendredi 12 mai 2017

Foire aux livres - Lille

Aloha !



Les 1er et 2 avril dernier, c'était la 20ème édition de la foire aux livres organisée par le Lions club, à Lille sur la place Rihour pour ceux qui connaissent. 

C'est une vente de livres au poids, par kilos dont les bénéfices sont reversés au profit de l'enfance en difficulté.
Il y en a pour tous les goûts, il faut juste aimer fouiller dans les différents rayons. Les livres sont ordonnés par grands genres tels que romans grands formats, BDS, enfants, poches ... 
Et c'est à vous de jouer :)










Nous y étions allées l'an dernier avec une amie, les mains dans les poches, et autant vous dire que porter les livres à bout de bras nous laisse un sacré souvenir ! 
Cette année donc, nous étions prêtes, avec la brouette de courses chacune, presque à l'ouverture. 








Bien sûr, j'ai acquis un certain nombre de livres (Sans blague ? ;-)) mais je ne suis pas la seule !

De belles lectures en perspective !  






Avis - Charlotte, de David Foenkinos

Aloha ! 

C'est finalement difficile de parler d'un livre que l'on a adoré ... 

Pour tenter d'en parler correctement, je vais devoir vous parler de l'histoire dans son ensemble, si tu souhaites le lire en n'en sachant que très peu, je te conseille de ne pas lire mon avis tout de suite :-). 

Dans son roman, David Foenkinos revient sur la vie de Charlotte Salomon, peintre juive allemande du XXe siècle, assassinée alors qu'elle n'avait que 26 ans, enceinte. 

Avant de parler du contenu du livre, parlons de l'écriture. C'est le premier livre que je lis de cet auteur et sa plume m'a totalement séduite. Ce roman est écrit sous forme de courtes phrases et de passages à la ligne constant "comme pour reprendre son souffle". J'avais peur de ne pas réussir à me plonger dans l'histoire à cause de cette façon d'écrire, mais c'est tout le contraire qui s'est passé. 

Charlotte a vécu une vie difficile, bercée d'une mélancolie qui se transmet de mère en fille. Une mélancolie qui fait d'elle une enfant et une jeune fille qui semble ailleurs, très discrète qui parle très peu. Dès le début de sa vie, on sent le poids qui pèse sur elle. Charlotte porte le prénom de sa tante qui s'est suicidée, et voit sa mère partir elle aussi alors qu'elle est très jeune, suicidée elle aussi. 

Dans ce contexte de guerre, jusqu'à la Solution Finale, Charlotte fait des rencontres qui bouleversent sa vie, sa belle-mère, un médecin, un amour puis un deuxième.
Elle connait la fuite, l'exil, la peur, la reconnaissance et la haine, mais aussi l'amour, le désir et la perte de repères. 


Elle écrit et dessine tout ceci dans une œuvre intitulée "Vie? ou théâtre?" conservée aujourd'hui au musée juif d'Amsterdam. 

Charlotte a connu un destin tragique, et ce dès sa plus tendre enfance, sans même qu'elle s'en rende compte. 

Est-ce la vie ou du théâtre ? Est-ce bien réel ? Qui sait 

dimanche 30 avril 2017

Avis - Endgame, de James Frey

Aloha !




<< Douze jeunes élus, issus de peuples anciens. L'humanité tout entière descend de leurs lignées, choisies il y a des milliers d'années. Ils sont héritiers de la Terre. Pour la sauver, ils doivent se battre, résoudre la Grande Énigme.
L'un d'eux doit y parvenir, ou bien nous sommes tous perdus. Ils ne possèdent pas de pouvoirs magiques. Ils ne sont pas immortels. Traîtrise, courage, amitié, chacun suivra son propre chemin, selon sa personnalité, ses intuitions et ses traditions.
Endgame n'a ni règles ni limites.
Il n'y aura qu'un seul vainqueur. >> 
(Goodreads)






L'appel est le premier tome de la trilogie Endgame. On a beaucoup vu ce livre passer, et bien sûr il n'est pas sans rappeler d'autres dystopies. 

Toutefois, la façon d'écrire n'est pas la même et le sujet traité différemment. Ce premier tome nous plonge directement dans l'histoire qui est bien travaillée et détaillée. 

Ceci dit je ne sais pas si j'ai aimé ou non ...

D'abord, j'ai aimé que dans la première moitié du roman on en découvre plus sur chacun des personnages, et pas seulement sur un seul, les 12 sont les "héros", même s'il m'a semblé quand même que le personnage de Sarah Alopay était un peu plus mis en valeur quand même.
Il y a une recherche faite par l'auteur quant aux croyances et au fond de l'histoire qui sont très bien menées. Les personnages sont plus virulents et violents et manient les armes et les arts martiaux sans ciller. 

De plus, ils voyagent énormément sur presque tous les continents, ce qui est plaisant à lire car ils viennent tous d'horizons et sont d'origines différentes. 

Il y a quelques petites choses qui m'ont dérangées mais qui ne tiennent qu'à moi qui n'ont rien à voir avec l'écriture ou l'histoire. 
Tout est bien détaillé, et justement parfois trop à mon goût quand il s'agit d'oreilles déchirées ou d'os brisés. Et, je ne vous dit pas pourquoi, mais le personnage d'An Liu m'a parfois donné des hauts le cœur avec ses pratiques ... spéciales dirons-nous. 

Cependant, mon avis reste mitigé, je n'ai pas détesté, mais je n'ai pas adoré non plus, je pense malgré tout qu'il en ressort une image de la société, on leur a dit de tuer alors ils tuent, on leur a dit qu'il fallait le faire, alors ils le font, mais se demandent-ils si c'est vrai? Si c'est indispensable ? Inévitable ? Ou tout simplement, pourquoi ? 
Eh bien ... pas tous. 
 

dimanche 16 avril 2017

Tag Vive les vacances - PKJ

Aloha !

Comment ça va ?
J'espère que vous faites parti de ceux qui ont eu des vacances, sinon bienvenue au club ! Je n'ai eu qu'un jour de congés, alors pour compenser si on s'évadait un peu avec un petit tag sur les vacances de PKJ ? 
Comme à chaque fois, j'essaie de répondre avec des livres que j'ai déjà lus, et de ne pas citer deux fois le même livre :-) !



1) Citer un livre dont l'histoire se déroule loin de chez vous.
C'est-à-dire tous les livres que j'ai lu ^_^, pour n'en choisir qu'un Dans les forêts de Sibérie, de Sylvain Tesson

2) Citer un livre où l'intrigue se passe dans un endroit où vous êtes déjà partis en vacances.
The Dolls, de Kiki Sullivan qui se déroule en Louisiane où j'ai habité pendant près d'un an et j'y suis donc allée en vacances aussi ^_^

3) Citer un livre que vous avez lu en vacances.
Une fille dans la ville, de Flore Vasseur 
Gone girl, de Gillian Flynn

4) Citer un livre où les personnages sont en vacances pendant tout le livre.
Quatres filles et un jean, de Ann Brashares

5) Citer un livre dont la couverture évoque les vacances.
Marius, de Marcel Pagnol


6) Citer un livre où les vacances des héros ne se déroulent pas comme prévues.
Révolution, de Jennifer Donnelly

7) Citer un livre que vous aimeriez lire en vacances.
The Christmasaurus, de Tom Fletcher

8) Citer un univers livresque où vous aimeriez partir en vacances.
J'irais bien en vacances dans le monde de Narnia. 

9) Citer un livre dans lequel le héros prend l'avion ou le train.
Noces de neige, de Gaëlle Josse

10) Citer un livre avec un roadtrip.
Amy and Roger's epic detour, de Morgan Matson

dimanche 9 avril 2017

Inventaire #3

Aloha ! 

Bonjour à vous, j'espère que vous allez bien en ce joli dimanche ensoleillé !

On se retrouve aujourd'hui pour faire un petit inventaire de ce qui a pu se passer récemment ici, c'est parti :).

J'ai donc lu 3 romans et une bande-dessiné et acheté 18 livres (oops).

Les trois ouvrages que j'ai lu sont :

- Mon traître, de Sorj Chalandon.
J'ai beaucoup aimé ce livre qui traite de l'Irlande, je vous laisse lire mon petit article précédent consacré à ce livre ! Une déclaration d'amour à l'Irlande et aux irlandais est le mieux que je peux vous dire :-)

- Nos années sauvages, de Karen Joy Fowler.
Un livre qui m'a surprise, de par son histoire, le sujet traité et surtout que je ne m'attendais pas à aimer, et pourtant. J'aimerais beaucoup vous en parler, mais si vous voulez le lire ça gâcherai tout, alors je vous laisse découvrir cette histoire. Pour vous donner envie je vous donne quelques mots-clés: famille, amour fraternel, sœurs, évolution, science, grandir.

- Sorcières, sorcières, de Joris Chamblain.
Une petite bd très mignonne qui parle d'une famille de sorciers, on suit les aventures de deux sœurs sorcières dont la petite n'a pas de pouvoirs, à priori ;-).  

Les livres acquis :

Je ne vous parlerais pas de 14 d'entre eux, car je vais vous faire un article spécial sur cette foire aux livres et sur les livres acquis, cet article arrivera en mai quand je rentrerai, car j'ai laissé tout ces livres à Lille. 

En revanche, j'ai acheté 4 livres que je peux vous montrer, que vous avez déjà vu sur mon instagram si vous me suivez là :)



Mapuche, de Caryl Férey
Une enquête en Amérique du sud, sur les terres des indiens Mapuche. 

- Saint-Pétersbourg, de différents auteurs
Ouvrage qui regroupe des écrits de grands auteurs piochés dans leurs récits de voyages. Saint-Pétersbourg est une ville qui me passionne, et j'ai hâte de lire ce que chacun a ressenti en mettant les pieds là-bas. 

- Sherlock: A study in Pink #1, de Steven Moffat
Je ne lis jamais de manga à vrai dire, mais Sherlock étant une de mes séries préférées, je n'ai pas résisté à l'envie d'acheter ce manga d'après la série BBC !

- L'oeuf du dragon, de G.R.R Martin
Une nouvelle qui se déroule 90 ans avant le trône de fer.


Je n'en sais pas plus, mais j'ai hâte de m'y plonger.

lundi 3 avril 2017

Avis - Mon traître, de Sorj Chalandon

Aloha !


<< Je ne respirais pas. J'avais la bouche en liège. Le ventre en caverne. Ma tête battait. La neige avait cessé. La rue ne murmurait plus rien. J'étais assis, mains entre les cuisses. J'avais froid. Jamais, je n'ai eu aussi froid. La lumière éteinte. J'étais mon ombre, dos voûté, tête basse, bouche ouverte. Je sentais mon cœur. J'étais sans souffle. J'ai posé les coudes sur l'établi. J'ai pris ma tête entre les mains. >>  


Long time no see ! 
Je suis toujours là, bien le bonjour à vous :) 

Aujourd'hui je vous parle d'un petit livre, Mon traître, de Sorj Chalandon que j'ai beaucoup aimé qu'on se le dise !

Pour entrer dans le vif du sujet, on suit Antoine luthier français qui découvre l'Irlande et les Irlandais. 
Antoine, qui vit au rythme des violons qu'ils réparent jusqu'au jour où il fait la connaissance d'un irlandais. Cet irlandais, il ne le connait pas, d'ailleurs il n'est plus de ce monde, mais cet irlandais est un combattant, c'est une figure représentative du combat que mènent les irlandais à l'époque des conflits.  

Tony, Antoine à l'irlandaise, se meut au milieu de l'IRA, des violences, de la perte des proches, du mensonge, de la souffrance d'un peuple mais la beauté d'un paysage et d'un pays auquel il est lié pour toujours. 

Le livre est court, il se lit vite mais n'est pas pour autant bâclé, on sent l'histoire vécue, on sent l'implication de l'auteur (c'est une histoire un peu autobiographique), on ressent les sentiments. 

Mon traître est une déclaration d'amour à l'Irlande et il n'y a pas d'autres mots.